Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BLOOD OF THE SUN - Burning on the wings of desire

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2012
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
BLOOD OF THE SUN MYSPACE 

Label(s) :
Listenable Records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 23/12/12
Chaud bouillant !
BLOOD OF THE SUN est un groupe motné par le batteur de la légende du Doom US SAINT VITUS, Henry VASQUEZ, et le claviériste Dave GRYDER. Hormis ces deux piliers, le reste de l’effectif a été soumis à un gros turnover au fil des trois premiers albums (Blood Of The Sun en 2004, In Blood We Rock en 2007, Death Ride en 2008). C’est ainsi que le micro a été tenu par trois vocalistes différents, Derek SAINT HOLMES (qui oeuvra sur les meilleurs albums des années 70 de Ted NUGENT) étant même embauché pour Death Ride. Pour ce quatrième opus, les recrues de luxe sont respectivement le chanteur John O’DANIEL et le guitariste Rusty BURNS du groupe de Rock sudiste POINT BLANK.

Et le fait est que ce nouvel attelage embarque la diligence de BLOOD OF THE SUN vers des sommets d’intensité. Propulsé par un son ultra puissant, BLOOD OF THE SUN propose un voyage dans le Hard Rock le plus fumant tel qu’il se pratiquait dans les années 70. La caractéristique principale demeure dans le fait que les claviers aux sonorités vintage évoluent au premier plan, à parfaite égalité et en totale symbiose avec les guitares. C’est un crépitement de tous les instants, une émulation jouissive, au fil de Boogie sauvages, de cavalcades rythmiques échevelées. La voix éprouvée et sardonique de John O’DANIEL parvient à s’imposer magistralement dans ce torrent en fusion. A noter que, sur le titre Good And Evil, Scott Wino WEINRICH (SAINT VITUS, THE OBSESSED, THE HIDDEN HAND) vient prêter sa voix de corbeau et sa gutiare acide à son collègue VASQUEZ.

La place prédominante des claviers évoque forcément DEEP PURPLE et URIAH HEEP, voire ATOMIC ROOSTER, mais les racines foncièrement plus Rock et Boogie du groupe ramènent davantage vers les oeuvres de CACTUS, BANG, GRAND FUNK RAILROAD ou MOUNTAIN (le nom du groupe est tiré d’une chanson de l’album Mountain de Leslie WEST). Pour autant, aucune composition de peut être réduite au triste statut de copie ou de redite, tant BLOOD OF THE SUN pratique le classicisme avec personnalité et brio. Au final, rien de novateur mais un des albums les plus chauds de 2012 (et je ne parle pas de l’artwork hideux dont le style porno chic clinquant n’émoustillera que les adolescents prépubères).
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le dimanche 23 décembre 2012

Ville : Chambéry
Mince alors, je suis encore un adolescent prépubères... :-) Bon, ça m'a l'air bien dans mes cordes ce groupe, m'en vais aller écouter cela... Merci Alain !
Commentaire de Alain : Tst tst, tu ne t'es toujours pas remis du jour où tu as vu la pochette du Lovehunter de WHITESNAKE ! Allez, file écouter BLOOD OF THE SUN.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IRMINSUL
Geist
HAREM SCAREM
Thirteen
OBLIVIOUS
Out of wilderness
IGGY & THE STOOGES
Raw power
BAI BANG
Livin' my dream
Chroniques du même auteur
THE ORDER OF ISRAFEL
Red robes
TONY MILLS
Over my dead body
ONE MAN ARMY & THE UNDEAD QUARTET
The dark epic
IRON MAN
Black knight
ATALA
Shaman's path of the serpent
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente