Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
COMA - Don't set your dogs on me

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
COMA MYSPACE 
COMA WEBSITE

Label(s) :
Edel Music
 (17/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 10/03/13
Hommage à pearl jam
Lodz, fin des années 1990. Quelques années après la chute du rideau de fer, cette ville désolée de Pologne n’offre guère de perspectives à sa jeunesse. Contre toute attente, elle va pourtant concentrer de nombreux musiciens, parmi lesquels COMA ne tarde pas à se distinguer. Malgré un succès local certain, le quintette n’obtient sa première signature sur un label, BMG, que quelques années plus tard. Ses albums, destinés au marché local, lui valent une rapide ascension, en particulier The Wasted Forces of The Great Army of Holy Signs (2006), primé aux Fryderyk Awards en 2007. Après avoir assuré les premières parties d’artistes prestigieux (PEARL JAM, LINKIN PARK et TOOL), le groupe peut être diffusé internationalement, avec Excess (2010) puis Don’t Set Your Dogs On Me (2013).

Sur ce disque, COMA présente tout d’abord un fort ancrage dans le Rock alternatif. En ouverture, l’imparable Keep The Peace passe pour un modèle du genre : on y découvre une section rythmique mixée en avant (couplets), puis des riffs puissants (refrains), qui accompagnent le timbre chaud de Piotr ROGUCKI. Bien d’autres plages s’inscrivent dans le même registre, ou du moins dans un registre voisin. En effet, elles empruntent parfois des détours plus policés, résultant d’un chant résolument Pop (With You, Furious Fate).

En optant pour ce feeling, COMA risque de s’attirer les critiques des puristes, prompts à dénoncer les sirènes commerciales auxquelles, selon eux, de nombreux groupes cèdent trop facilement. Le reproche paraît ici exagéré, puisqu’on décèle chez les Polonais des influences similaires à celles revendiquées par les formations qui ont évolué vers le Rock alternatif, en particulier PEARL JAM. Aux antipodes des titres légers cités plus haut, Lion impose ainsi une ambiance lourde, suggérant le désespoir. Le Grunge a donc pleinement droit de cité sur Don’t Set Your Dogs On Me, d’autant plus que COMA n’hésite pas à s’inspirer directement du combo d’Eddie VEDDER. Sur A Better Man, la voix de Piotr se révèle remarquablement proche de celle de ce dernier. Ce morceau peut même être considéré comme un hommage à Better Man, issu de Vitalogy (1994) : il s’agit dans les deux cas de ballades comportant des guitares acoustiques jouées en picking. Enfin, certains extraits bénéficient de solos dévoilant une virtuosité évidente, à l’image des parties lead de Mike McCREADY.

L’album suit également une autre direction majeure, le Stoner. Par son chant éraillé, Dance With A Queen en constitue la première manifestation. Dans le même registre, Don’t Set Your Dogs On Me, adouci par une touche Funky inattendue, se révèle plutôt réussi ; tel n’est pas le cas de Rainy Song. Dans le contexte de l’album, il convient cependant de considérer cette plage comme un simple bémol. Peu d’artistes sont capables de livrer treize plages irréprochables et, tout au long de Don’t Set Your Dogs On Me, la qualité l’emporte largement.

COMA :

Rafal MATUSZAK : Basse
Dominik WITCZAK : Guitare
Marcin KOBZA : Guitare
Adam MARSZALKOWSKI : Batterie
Piotr ROGUCKI : Chant
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HAREM SCAREM
United
THREE SEASONS
Life's road
SKANSIS
Leaving you
BERT HEERINK
Better yet
MOTORHEAD
The world is ours, vol. 1
Chroniques du même auteur
ENTHRAL
Obtenebrate
QUEEN
Sheer heart attack
KILL DEVIL HILL
Kill devil hill
AUDIOSLAVE
Audioslave
VELVET REVOLVER
Live in houston
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente