Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL - Check 'em before you wreck 'em

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL FACEBOOK
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL MYSPACE 

Label(s) :
Rise Above
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 02/05/14
Toujours aussi sale
Revoilà les dignes héritiers du Rock sale et lourd tel qu'immortalisé au début des années 70 par des formations comme le MC5, les DEVIANTS ou les PINK FAIRIES. Avant toute considération musicale, saluons l'univers visuel extrêmement cohérent du groupe entre un look de bikers anglais déjantés et un volatile mascotte qui rappelle les pochettes de BUDGIE.

Comme sur son opus introductif (Don't Hear It... Fear It, 2012), le trio anglais ne fait pas dans la fioriture, que ce soit dans le son ou dans les compositions. Le son tout d'abord : live, direct, tout en riffs gras et batterie sèche. C'est bien simple, on a l'impression que guitare et basse ont été captées directement en sortie d'amplis tellement ça crépite. Inutile de préciser que les productions cliniques et compressées actuelles sont à des années lumière et que l'auditeur doit plutôt s'attendre à un son garage digne de la fin des années 60 ou du tout début de la décennie suivante.

Propulsées par un sens de l'urgence quasiment punk, les compositions vont généralement à l'essentiel, proposant un Rock dur et sale, avec toutefois quelques titres plus nuancés, au premier rang desquels on trouve le long (plus de huit minutes), lent et rampant Captain Merryweather, ou Late Nite Mornings et ses mélodies tordues progressant de manière tortueuses durant plus de sept minutes. Dans ces titres, l'esprit Jam Rock plane comme au bon vieux temps de BLUE CHEER.

Vous l'aurez compris, cet album sent la graisse de vidange, la bière éventée et nous ramène au Rock dur le plus primal, dans l'esprit des formations déjà citées mais aussi des premiers pas de MOTÖRHEAD. Avec une telle attitude et de telles références, ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL représente à merveille le genre de groupe infréquentable que l'on adore fréquenter.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SIN CITY SINNERS
Exile on fremont street
DIRTY ACTION
Best-of vol. 1 the singles collection
VELVET REVOLVER
Contraband
FM
Heroes and villains
UFO
Seven deadly
Chroniques du même auteur
BORN AGAIN
Strike with power
CAROUSEL
2113
A DREAM OF POE
A waltz for apophenia
TUSMØRKE
Fort bak lyset
FREE FALL
Power & volume
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente