Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EPYSODE - Fantasmagoria

Style : Metal
Support :  MP3 - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 60minute(s)

Label(s) :
AFM
 (19/20)

Auteur : Jan
Date de publication : 16/10/13
Fantasmagoria est un monstre ! l'un de mes trois coups de coeur power metal de 2013 !!
Deux années se sont écoulées depuis la sortie de Obsessions, le premier opus de la formation multinationale fondée et menée par le guitariste belge Samuel ARKAN, qui a précédemment et principalement fait ses armes au sein de VIRUS IV. Après quelques mois de travail acharné, le musicien sort ce mois-ci un second album conceptuel intitulé Fantasmagoria. Encore une fois, Samuel s’est entouré d’une équipe de « zicos » talentueux pour l’épauler musicalement, dont deux ayant déjà participé à la première galette : le bassiste Mike LEPOND (SYMPHONY X, LALU), le deuxième guitariste Simone MULARONI (DGM, LALU), le claviériste Julien SPREUTELS (ETHERNITY) et le batteur Léo MARGARIT (PAIN OF SALVATION). Et, comme à son habitude, le « gratteux » wallon a demandé à quelques invités prestigieux de venir pousser la chansonnette sur Fantasmagoria. Nous retrouvons, donc, ici les vocalistes Tom ENGLUND (EVERGREY), Henning BASSE (ex-METALLIUM), Matt MINARELLI (BOREALIS), Ida HAUKLAND (TRIOSPHERE) et Tezzi PERSSON (BETWEEN THE SILENCE). Il fallait bien un équipage aussi doué pour réaliser ce chef d’œuvre de heavy power progressif.

Car, je l’affirme haut et fort, ce Fantasmagoria est tout simplement magistral. De bout en bout, il nous amène dans un périple métallique hyper séduisant et surtout bien puissant. Après la courte introduction File 4180-2, et dès les premières secondes de The Arch et jusqu’aux dernières notes de Unreal, Samuel ARKAN nous offre de très bons moments de musique, peut-être les plus beaux de sa carrière. Obsessions était déjà extrêmement bien pensé, mais Fantasmagoria est encore un cran au-dessus. Chaque titre y a sa place, il n’y a pas de remplissage inutile. L’ensemble est très équilibré, les morceaux se soutenant les uns les autres. Il y a une grande harmonie entre les chansons rapides et heavy, les mid-tempos et la seule balade de l’album. Cette recherche a permis à Samuel de faire un excellent boulot de composition et de placement des voix de chaque guest. Ainsi, il en résulte l’inexistence de temps morts, malgré l’ajout de diverses ambiances par les lignes de claviers qui apportent une certaine touche de modernité et l’apport d’orchestrations nécessaires à un rendu final grandiloquent.

EPYSODE possède, pour sûr, une très forte identité, une empreinte personnelle reconnaissable. Mais, certaines compos de Fantasmagoria n’évitent pas les comparaisons. En effet, à certains moments j’ai pu ressentir l’influence implicite de formations power telles que ALMAH ou MASTERPLAN grâce aux nappes de claviers caractéristiques, et à d’autres instants, celle de combos comme MERCENARY, MYGRAIN ou AMARANTHE, notamment à cause des structures typiques du modern death metal mélodique (rythmiques saccadées, alternance de voix claires et gutturales, riffs de guitares sous-accordées). Les titres représentatifs de ces deux impressions sont The Arch, Morning Rose ou The Black Parade, d’une part, et Venom, T.H.O.R.N.S. et Now And Forever, d’autre part. Ceci dit, les autres chansons ne reflètent aucune influence quelconque, puisque Samuel ARKAN a écrit des compos dont la patte est individuelle. Son style est particulier et unique.

Concernant l’interprétation des compères musiciens du guitariste belge, celle-ci est carrée. Le jeu de chaque membre est précis, presque « militaire », si je puis me permettre cette expression sans aucune connotation négative, bien entendu. Chaque note est là ou elle doit être. Et c’est, en partie, ce qui donne à ce Fantasmagoria ce charisme si spécial. L’autre chose grâce à laquelle cet album va devoir son très prochain succès, est, vous l’aurez deviné, et c’est tellement évident, la participation des cinq « bardes » venus prêter main forte au « branleur de manche » belge. Les voix de Thomas, de Henning, de Matt, d’Ida et de Tezzi se marient à merveille dans la folle farandole de notes s’étalant sur la totalité des 14 pistes. Mention spéciale toutefois au magnifique trio incarné par Ida HAUKLAND, Tom ENGLUND et Henning BASSE sur Fantasmagoria, ainsi qu’à Tezzi PERSSON dont l’organe vocal ressemble à s’y méprendre à celui de Magali LUYTEN sur les parties les plus agressives. Dernier élément que j’allais oublier et qui participe également à la beauté de Fantasmagoria, le mixage parfait et le mastering massif réalisés par Jacob HANSEN, qui a, entre autres, produit AMARANTHE, VOLBEAT ou PRETTY MAIDS).

Alors, quoi dire pour résumer tout ça ? Et bien tout simplement que Fantasmagoria est un monstre, au sens positif ! Cet album est tellement énorme qu’il va permettre à Samuel et à son projet d’obtenir une reconnaissance méritée au-delà des frontières européennes. Il y a dans cet opus une âme véritablement ensorceleuse, une personnalité majestueuse, une puissance terrible. Sans hésiter, je dirais que ce disque rivalise sans mal avec les meilleures sorties de ces 10 dernières années et va défoncer bon nombre de formations « rivales », ce qui serait vraiment une bonne chose non seulement pour Samuel lui-même et ses collègues qui l’ont aidé dans sa tâche (musiciens et chanteurs), mais aussi pour les fans qui pourront, je l’espère sincèrement, voir plus souvent le groupe sur scène. Fantasmagoria est l’un de mes trois coups de cœur power metal de cette année 2013, et c’est encore peu dire !!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
XAVIER BOSCHER
Pentagramme
ADRENECHROME
Hideous appetites
YEAR OF THE GOAT
The unspeakable
SEETHER
Isolate and medicate
ZAVOD
Industrial city
Chroniques du même auteur
STILLE VOLK
La pèira negra
CONFLICTED
Under bio-lence
ATLANTIS CHRONICLES
Barton's odyssey
BALFLARE
Downpour
VANDROYA
Beyond the human mind
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente