Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BENEATH - Antidote

Style : Thrash
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du groupe
9titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
Site officiel

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Jan
Date de publication : 04/09/14
A consommer sans modération !!
La Scandinavie, berceau du metal extrême et du Père Noël, est une magnifique contrée européenne extrêmement centrée sur les arts en général, la musique en particulier, puisque chaque enfant va suivre des cours et des ateliers extrascolaires durant l’ensemble de son cursus. Ceci permet à chaque môme de pouvoir découvrir un large éventail de genres allant du classique au death metal, ouvrant ainsi leur esprit à la tolérance et à une meilleure compréhension des goûts de tout un chacun. La Suède, pionnière dans cette éducation artistique, a enfanté, grâce à cette démarche forte intéressante que l’on ne verrait pas développée, par exemple, dans notre chère France réactionnaire, beaucoup de troubadours et de ménestrels. Ainsi, naquirent au pays des Krisprolls et d’IKEA de nombreuses formations plus ou moins renommées de hard FM (EUROPE), de death mélodique (IN FLAMES, SOILWORK, KATAKLYSM, THERION, OPETH) et de black (MARDUK). Par contre, aucun suédois ne semblait s’intéresser au thrash metal, qui est pourtant l’un des styles préférés des métalleux. Désormais, le préjudice est réparé grâce au trio BENEATH qui s’est, enfin, fait connaître des chevelu(e)s que nous sommes.

Loin d’être des bleus dans le domaine, le groupe s’est originellement formé en 1994. Il se compose de trois potes expérimentés jouant principalement pour le plaisir, à savoir Christoffer BINBERG (chant), Emil KYRK (basse, chœurs) et de Mats TÖRNEBOHM (batterie). Après maintes évolutions de line-up, la formation s’est finalement décidée après toutes ces années (deux décennies !!) à sortir son premier, et peut-être dernier, album, BENEATH n’étant, apparemment, qu’un projet personnel et non un combo proprement dit. C’est sans doute pour cette raison que les trois compères se sont entourés de musiciens additionnels compétents (Daniel JOSEFSSON, Anders LINDGREN et Tony GELANDER, tous trois guitaristes, John LÖNNMYR au piano) pour gratouiller et pianoter sur les 9 compos de ce puissant Antidote qui pourrait remettre sur pied en deux temps trois mouvements plus d’un malade. Okay, j’exagère un peu. Cependant, cet opus, pour l’instant unique, est tellement puissant qu’il ressusciterait Jésus, Gandhi et Fifi Brindacier sans aucun mal avec des titres comme Vengeance | Breathe, Fear vs Hate ou The Antidote, de véritable uppercuts en pleine poire.

Toutefois, même si le combo définit lui-même sa musique comme étant du thrash tout ce qu’il y a de plus conventionnel, ce n’est pas tout à fait vrai dans le sens où le trio pioche autant dans sa musique de prédilection que dans d’autres genres, le death et le heavy, principalement, mais pas seulement, puisque sur le titre éponyme on retrouve des éléments gothiques voire post-rock. Du coup, l’éclectisme est vraiment au rendez-vous. Pour moi, il s’agit d’une excellente idée, le changement étant parfois une bouffée d’air pur dans un style maintes fois copié. Je pourrais, donc, définir le metal de BENEATH comme du thrash à la suédoise, c'est-à-dire un melting-pot d’univers assez proches qui diffèrent néanmoins. Ou plus, exactement, comme du vanitycase-metal dans lequel on met plein de choses dedans et qui demeure, cependant, très cohérent dans son approche et son interprétation. La production, réalisée par BENEATH en partenariat avec Ola SIVEFÄLDT au sein des studios Scenstudion, Dixi et Frostbite et masterisée au Bohus Sound Studios par Dragan TANASKOVIČ, met ce nouveau genre musical hybride extrêmement bien en valeur, tout comme la pochette sobre de Mats TÖRNEBOHM. Je dois avouer qu’après plusieurs écoutes de Antidote, la perception que l’on peut avoir du thrash metal est toute chamboulée. Il s’agit d’une véritable expérience sonique que je vous invite humblement et vivement à vivre si vous aussi, comme je le suis, vous êtes en perpétuelle quête de nouvelles aventures musicales inoubliables. BENEATH est LE « projet » suédois à suivre dans les prochains mois et pour lequel il faudra lancer une pétition pour que le trio ne reste pas planté là avec un unique témoignage. Cet Antidote n’est rien d’autre que de la très bonne came, avec laquelle vous ne risquez pas d’overdose. A consommer sans modération !!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GANG
V
LEGION OF THE DAMNED
Descent into chaos
UGANGA
Caos carma conceito
GROSS GROLLAND
What doesn’t kill me makes a big mistake
EVIL ONE
Militia of death
Chroniques du même auteur
SCARAB
Serpents of the nile
INNER AXIS
We live by the steel
EQUINOX
The cry of gaïa
ANGEL'S REVENGE
Blood, sweat & fears
DARK SARAH
Behind the black veil
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente