Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KING HISS - Mastosaurus

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
KING HISS WEBSITE
KING HISS BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 09/11/16
Le beau monstre que voilà !
Et dire que ce deuxième album de KING HISS est une autoproduction ! Je sais que l'époque où les groupes autoproduits livraient des enregistrements tout de guingois est révolue mais il faut bien admettre que, de nos jours, les jeunes formations placent la barre très haut, que ce soit au niveau de l'interprétation ou de la mise en forme sonore. Faisant suite à Sandlands (paru en 2014), Mastosaurus est irréprochable du point de vue de l'engagement (un feeling live frissonne tout au long de l'album), de la précision dans l'exécution (énorme cohésion collective) et du son (grosses rythmiques pour un son de guitare précis et abrasif, avec un chant très présent dans le mix).

Mais ce qui distingue surtout KING HISS de la horde des formations compétentes, c'est sa capacité palpable à écrire des titres accrocheurs, qui plus est excellemment arrangés. Le groupe a beau être étiqueté Stoner, on me permettra de penser que son rayon d'action excède largement ce périmètre. Certes, la frappe sèche du batteur et la basse ventrue collent plutôt bien avec le genre Stoner. Mais l'âpreté et la netteté des riffs font davantage penser à ce que des formations comme CORROSION OF CONFORMITY et DOWN peuvent proposer. De plus, quand KING HISS prend le mors aux dents et va à l'essentiel, des relents Punk chatouillent agréablement les naseaux.

Cependant, tout n'est pas que force brute chez KING HISS et c'est bien ce qui fait son charme. Il y a en premier ce chant, à la fois légèrement rauque et ample, modulé son expression à la perfection, parfois à la limite de la colère, souvent plus nuancé. Le chant de Jan COUDRON réunit le meilleur de John GARCIA (KYUSS) et de Chris CORNELL (SOUNDGARDEN), certaines harmonies vocales ponctuelles évoquant par ailleurs ALICE IN CHAINS.
Ensuite, le groupe a l'intelligence de créer des contrastes et donc de la dynamique en ponctuant son album d'arrangements ostensiblement plus calmes et mélodiques : ainsi du piano sur l'instrumental de fin Requiem For The Lost, des chœurs façon chants de travail en ouverture Black Sea, Slow Death, de l'usage de la guitare acoustique (à nouveau Black Sea, Slow Death mais aussi l'intro de Stuck In A Hole). Terminons en soulignant la qualité mélodique des solos de Joost NOYELLE.

KING HISS vient de livrer un album en tous points hautement addictif et jouissif, dont je ne comprendrais pas qu'il ne soit pas accueilli à court terme par une maison de disques digne de ce nom. En attendant, merci messieurs !

Ecoutez avec les yeux : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CHARON
A sides, b sides and suicides
KAROSS
Two
BISON
Earthbound
FUNERAL MARMOORI
The deer woman
DON FERNANDO
Dia de los muertos
Chroniques du même auteur
TORANAGA
God's gift
MAIDAVALE
Tales of the wicked west
BLOOD OF THE SUN
Burning on the wings of desire
BLACK SABBATH
The rules of hell
EPITAPH
Claws
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente