Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
OROB - Aube noir

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
9titre(s) - 58minute(s)

Site(s) Internet : 
OROB BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 30/12/2022
Black metal sombre
Aube Noir, première lueur du soleil qui commence à blanchir l’horizon, comment cette lueur peut elle être noire ? L’absence d’accord de l’adjectif qualificatif noir interpelle également… Ou peut être cela signifie le commencement d’une ère sombre… La pochette soignée de ce premier LP d’ OROB met en lumière cette antithèse blanc noir.

Spektraal nous plonge dans un black metal assez lourd, limite sludge ou post black. Ce titre est assez tortueux, le son de la basse demeure très audible. Il est coupé par un splendide interlude au synthé plutôt inattendu avant de s’achever sur un rythme rapide et un chant plaintif. OROB poursuit dans une ligne ambiante doom sur Astral, mêlant chant grégorien et chant clair avec une basse assez mise en avant. Aube Noir installe l’auditeur dans un climat assez oppressant.

OROB va se montrer plus classique sur son troisième titre Breaking Of The Bonds, morceau plus rapide et true black metal. Ce break très bien maîtrisé à la guitare acoustique constitue à nouveau une belle surprise.

Je retrouve beaucoup de plans d’arpèges de guitares (le lent et sinueux The Wanderer, Spektraal ), parfois dissonants. OROB développe aussi une atmosphère mélancolique et mélodique (Betula) ou plus black ‘n’ roll (Aube). L’instrumental Noir fait partie des grandes satisfactions de cet album, très captivant !

OROB a travaillé sur le son de sa batterie, l’équilibre entre guitare et basse est atteint. L’alternance des types de chant devient maitrisée. Surtout, le groupe a recentré toutes ses influences passées vers un black metal sombre et atmosphérique suivant ainsi un fil conducteur.

Spektraal : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IDENSITY
Serenity
AORLHAC
L'esprit des vents
PAVILLON ROUGE
Legio axis ka
DAGOBA
Hellfest 2014
CORPUS DIAVOLIS
Apocatastase
Chroniques du même auteur
TRUST
Fils de lutte
PAVILLON ROUGE
Dynasteia klub
SEBASTIAN BACH
Abachalypse now
TRAINWRECK ARCHITECT
Traits of the sick
DOKKEN
Broken bones
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /