Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ANGRA - Omni

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 61minute(s)

Site(s) Internet : 
ANGRA FACEBOOK
ANGRA WEBSITE

Label(s) :
Ear Music
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 11/06/18
Vertigineux, étourdissant omni...
Après avoir renoué des liens musicaux solides avec le combo brésiliens grâce à un fantastique Secret Garden en 2014, (excellente chronique de Jan ici : cliquez ici, j’étais en attente de ce nouvel album intitulé Omni. Attente récompensée.
Sachez, au préalable, que je fais partie des fans du groupe qui considère que Holy Land (1996) est un pur chef-d’œuvre qui figure dans ma liste d’albums que j’emmènerai sur une île déserte.
L’après Holy Land, puis le départ de André MATOS m’a toujours, jusqu’à ce Secret Garden, laissé perplexe. Loin de moi un jugement quelconque sur les capacités vocales de Eduardo FALASCHI qui est plutôt un géant dans le genre…ou sur les musiciens qui se sont succédés à divers postes et tous excellents. Les changements intempestifs de line-up chez ANGRA font partie de l’histoire du groupe. Il s’agit plus de mes goûts par rapport à la musique proposée sur ces albums (de Fireworks à Aqua). Il n’empêche que l’arrivée de Fabio LEONE (RHAPSODY, VISION DIVINE) a donné au groupe une nouvelle dimension qui me touche et les compositions ont retrouvé la mélodie qui sied à mon oreille. Kiko LOUREIRO étant fort occupé avec MEGADETH (il joue juste le solo de War Horns et est nommé en tant que guests), il a laissé le champs libre à Rafael BITTENCOURT sur cet album et permet à ce dernier de prouver une fois encore l’étendue de son talent. Il est à ce jour l’unique membre originel. Accompagné de Marcelo BARBOSA également guitariste, la paire réussie ici un bel assemblage de rythmiques et soli. Bruno VALVERDE, batterie et Felipe ANDREOLI, basse, est une machine redoutable pour développer un côté progressif toujours présent dans la musique du groupe. Musique qui a évolué depuis Secret Garden (je peux difficilement écrire que le groupe se complaît à écrire toujours la même musique depuis Angels Cry (1994) !) puisqu’une approche symphonique apparaît sur cet Omni.
Je peux alors vous parler d’un album d'une sorte de Power Metal Rock Progressif Symphonique mélodique. Tout me plaît sur cet album très varié, peut-être un poil trop.
Hormis la voix typée Death sur Black Widow’s Web (de la chanteuse Alissa WHITE-GLUZ (THE AGONIST, ARCH ENEMY), compensée par celle plus douce de Sandy et de cet exceptionnel Fabio, je reste en admiration à chaque écoute.
Il y a un « je ne sais quoi » de RHAPSODY sur Light Of Transcendence, thème à la mélodie catchy et presque simple repris en fin d’album pour un Omni – Infinite Nothing entièrement symphonique.
Omni est un album complexe, de part ses rythmiques mais aussi ses ambiances qui varient parfois à l’intérieur d’un même titre. Le Power Métal passe par ici, la symphonie par là, le speed aussi avec déferlante de double pédale, une avalanche mélodique traverse tout cela sous forme d’un pont, parfois calme avec piano et orchestrations (Magic Mirror et son côté MYRATH), Omni est un vortex qui pourra porter, dont moi, certain(e)s à l’étourdissement. Pour ma part, cet état me procure une joie intense car les mélodies viennent toujours l’alléger jusqu’à le rendre addictif.
Et je dois avouer que tout cela est fortement bien écrit, ficelé, interprété.
Une fois embarqué dans cet Omni, difficile de ne pas rester sur la brèche jusqu’à son dénouement...
J’adore à nouveau l’apport de chant un peu « world » et de rythmiques tribales sur Caveman. Une merveille de l’album.
Bref, c’est bel et bien un voyage dans plusieurs univers que nous propose ANGRA avec toutes les composantes de cet album, admirablement mixé, enregistré et produit par le talentueux Jens BOGREN. (OPETH, DIMMU BORGIR, SEPULTUA, ARCH ENEMY, AT THE GATES, KATATONIA, MYRATH, MOONSPELL et j’en passe des meilleurs…).
Holy Land a (enfin) un petit frère digne de ce nom !

Insania : cliquez ici

War Horns : cliquez ici

Travelers Of Time : cliquez ici

Black Widow's Web : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
UK
Uk
EVERGREY
The storm within
HEADSPACE
I am anonymous
INEPSYS
The chaos engine
KEVIN LAWRY
The shadows stole the dawn
Chroniques du même auteur
ROXANNE
Radio silence
AMAZE KNIGHT
The key
DEF LEPPARD
Def leppard
SCORPIONS
Return to forever
RYDELL AND QUICK
R.o.a.d.t.r.i.p
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente