Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SPIRITUAL BEGGARS - Return to zero

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 57minute(s)

Site(s) Internet : 
SPIRITUAL BEGGARS MYSPACE 
SPIRITUAL BEGGARS WEBSITE

Label(s) :
Inside Out
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 22/09/10
Très bon karma
L’annonce du départ du chanteur JB parti développer son propre groupe GRAND MAGUS fut un motif d’inquiétude pour les fans du groupe de Michael AMOTT. L’arrivée en provenance de FIREWIND du Grec Apollo PAPATHANASIO pouvait légitimement renforcer l’expectative.

Le nouveau venu pratique un registre vocal moins rugueux, moins puissant, mais plus chaleureux et plus varié que son prédécesseur. Cela tombe bien car l’âme pensante du groupe, le guitariste Michael AMOTT, continue à faire progresser ce projet album après album, l’éloignant petit à petit des influences Stoner et Doom des débuts. L’idée maîtresse semble être de reprendre à son compte l’héritage Hard Rock des années 70 (voire Rock depuis les années 60) et de lui injecter un traitement Metal on ne peut plus moderne.

Les SPIRITUAL BEGGARS ne renient rien des bases foncièrement Metal : les riffs de Lost In Yesterday sentent le Doom de CANDLEMASS à plein nez, ceux de The Chaos Of Rebirth et du faux live We Are Free proviennent de l’atelier du seigneur IOMMI (dans le second cas, il s’agit même d’un recyclage de Hole In The Sky de BLACK SABBATH). Mais les aspects relevant du Hard Rock prennent le dessus, avec pour parrains RAINBOW, WHITESNAKE, UFO et SCORPIONS. Les soli de guitare sont brillants, clairs, très structurés, parfois porteurs d’un feeling bluesy (les ombres d’Uli Jon ROTH et de BLACKMORE planent, la concision en plus). Les lignes de chant sont admirablement construites, l’énergie étant au service de la mélodie. Les rythmiques sont tout à la fois extrêmement solides, riches en détails et soucieuses de groover quand il le faut. On peut évoquer un WHITESNAKE d’avant 1987 qui aurait séjourner un peu trop près et trop longtemps près de Tchernobyl.

A deux reprises, le groupe franchit les frontières de la saturation pour aborder des registres plus calmes, plus nuancés : Spirit Of The Wind est une sorte de magnifique trip spatial au motif mélodique hypnotique, avec une prestation vocale touchante d’Apollo PAPATHANASIO ; la ballade Bluesy avec piano The Road Less Travelled peine davantage à convaincre, à la fois trop larmoyante et alourdie par des arrangements envahissants.

Pour la bonne bouche, notons Return To Zero, introduction aux claviers de Per WIBERG, réminiscente de celle du Tarot Woman de RAINBOW, ainsi que la remarquable reprise du Time To Live de URIAH HEEP (de l’album Salisbury en 1971).

Mine de rien, cela fait déjà deux fois que les SPIRITUAL BEGGARS font face à un départ de chanteur (Spice puis JB) avec un brio et une classe confondantes. A l’abri des modes et des chapelles, Return To Zero est un album superbe, qui fait un bien fou.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SKANNERS
The serial healer
OZZY OSBOURNE
The ultimate sin
HAZY HAMLET
Forging metal
HITTEN
Twist of fate
NEKROMANT
Snakes & liars
Chroniques du même auteur
ASH AND COAL
Legacy
HAMMER KING
King is rising
OLDE CRONE
Olde crone
SEASON OF ARROWS
Give it to the mountain
WINTERS VERGE
Tales of tragedy
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente